OUR ARTISTS

SEE ALL OUR ARTISTS
ORLANDO JULIUS WITH THE HELIOCENTRICS
BIOGRAPHY

Quand le parrain de l’afrobeat rencontre les sorciers du funk psychédélique...

A l’en croire, le saxophoniste nigerian ORLANDO JULIUS aurait inspiré à James Brown son I Got You (I Feel Good). Plus sûrement, pour avoir été l’un des premiers à fusionner le highlife ghanéen à la soul et au funk américain au début des années 60 (puis au disco, avec Disco Hi-Life un classique de la playlist NOVA), il compte parmi les véritables précurseurs de l’afrobeat.

Son premier album ‘Super Afro Soul’ paraît en 1964 et sera suivi de nombreux autres ainsi que de collaborations prestigieuses avec the Crusaders, Lamont Dozier où Hugh Masekela. Il invite même à l'époque dans son orchestre un jeune trompettiste, du nom de Fela-Ransome Kuti...

En 2013, sous l’égide du label Strut Records, il rentre en studio avec les Londoniens The Heliocentrics pour produire le tout frais ‘Jayiede Afro’. Après Madlib, Quantic ou l'éthiopien Mulatu Astatke c'est donc au tour du nigérian d'enregistrer avec le collectif londonien de jazz psychédélique imprégnié de groove et autres genres exotiques. D’une reprise de James Brown en mode afrobeat à un highlife funky, Malcolm Catto et sa bande reproduisent la formule magique qui avait fait le succès de leur collaboration avec Mulatu, des groove brûlants, des arrangements somptueux et un esprit analogique, un écrin d’afro-beats’ pour l’une des influences majeures de Fela.